🔴Musique: B-DA SUFI, du rap métissé en « Ethnicity »

70

 

Né en Gambie, grandi au Sénégal,B-DA SUFI de son vrai nom Babacar Joof a très tôt compris qu’il était un porte voix de la société. La culture dans le sang, il a très tôt combiné sons et silence.

En 1996, sensible à la situation difficile des populations, il commence à aborder les thèmes comme la pauvreté et la politique.

RĂ©sidant Ă  Oslo, en NorvĂ©ge, il se distingue avec un style de rap unique et multilingue. Il prĂ©sente ainsi son premier opus en 2013, intitulĂ© « Hip-hop », comme un cri du cĹ“ur, il y assume un choix; celui d’ĂŞtre la voix de sa communautĂ©.

Chemin faisant en 2017, un autre album riche en Ă©motions et enseignements comme le suggère d’ailleurs le titre: « I Wish », s’en est suivi « flowing into the blues» en 2018. Ces tubes retentissants, lui ouvrent des portes et une tournĂ©e sur « ses terres » africaines.

2021 s’annonce une belle annĂ©e pour B-Da SUFI sur le plan musical avec un album international, son sixieme en une dizaine d’annĂ©es de prĂ©sence sur la scène musicale.

L’album « Ethnicity », un mĂ©lange de couleurs et de thĂ©matiques intĂ©ressants est annoncĂ© par le single «Warm-up».

L’album fortement mĂ©tissĂ© prĂ©sente sept (7) titres qui s’exclament avec rytmes et langues entre le wolof, l’anglais et le norvĂ©gien. Une identitĂ© assumĂ©e par ce jeune prodige SĂ©nĂ©galo-gambien fortement trempĂ© Ă  la culture norvĂ©gienne.

« Welcome to Europe , Bess Bu Bess,Estime de soi, Celebrate, Mon Voyage Pi, Yu Mkj-Senegal, Sama Style , I Am » , autant de titres qui retracent amour, vécu et espoir sous une mélodie et une rythmique afropop assumées.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *