*Faire bloc ensemble, contre toutes les formes de déstabilisation de nos États et de nos Démocraties !*

417

Le Sénégal peut devenir au regard de son potentiel humain et de ses dotations factorielles naturelles, un puissant Etat gazier et pétrolier, un pays qualitativement transformé dans le bon sens sur les plans économique, financier , humain, technique, technologique et social , à la condition de se maintenir

comme une Démocratie mature et stable, adossée à un Etat de droit, fort et juste .
C’est tout l’enjeu pour le Sénégal d’aujourd’hui, malheureusement, certains de nos compatriotes gagnés par l’anarchisme et le populisme- souverainiste, n’ont pas compris cet enjeu ou bien parce que devenus des suppôts conscients de lobbies et de forces de déstabilisation, cherchent à saper nos stabilités nationales.
Je vais me répéter , puisque la répétition est pédagogique, pleurnicher sur l’accessoire lorsque l’essentiel est en jeu est une dérive intellectuelle dangereuse et complice.
Nos libertés individuelles et collectives sont importantes certes, mais, pas plus que l’ordre public, la préservation des personnes et des biens, la stabilité du pays et de ses institutions, de la paix sociale et la cohésion nationale.
Fermer les yeux sur les dérives individuelles et collectives qui ont entraîné la riposte justifiée, légitime et ferme de l’Etat garant de l’ordre public, de la stabilité institutionnelle ,nationale et sociale, est un signe de couardise intellectuelle et morale !
Les théoriciens de « l’effet pangolin . » avaient prévu depuis son déclenchement en 2020, que l’après Covid 19, sera la « crise de trop » pour les Etats d’Afrique sub saharienne qui entraînera leurs effondrements irrémédiables et en même temps, ils demandaient aux dirigeants occidentaux de désormais privilégier la discussion avec les forces devenues plus légitimes que sont les religieux et coutumiers , les sociétés civiles, les organisations de jeunesse et les activistes, comme alternatives.
Quel cynisme envers nos États et nos Démocraties !
L’objectif visé à travers cette théorie et cette stratégie, c’est de déstabiliser l’Afrique sub saharienne, en liquidant les États debout et en créant les conditions d’émergence d’autres Etats démantelés comme la Lybie, la Centrafrique, la RDC, après l’Irak et la Syrie, avec l’objectif de faire main basse sur nos immenses réserves de petrole , de gaz, d’or , de minerais stratégiques, de matières premières de toutes sortes.
L’Afrique est devenue l’enjeu du futur du monde, les autres puissances, l’Occident en particulier, cherchent principalement à déstabiliser voire liquider nos États debout.
Le djihadisme et les diverses formes d’organisations terroristes d’obédiences islamiques et autres, jusqu’aux groupes criminels et mafieux écumant les zones frontalières, procèdent de cette stratégie.
Les coups d’Etat, les déstabilisations des États stables et des Démocraties aussi, procèdent de la mise en oeuvre cette stratégie.
C’est les conséquences de la mise en pratique de la théorie funeste de « l’effet pangolin. », qui demeure le soubassement implicite de certaines politiques envers nos Etats et Démocraties.
Malheureusement, notre jeunesse dans une large majorité et des patriotes honnêtes dévoyés, devant les difficultés actuelles avec lesquelles nos peuples sont confrontés, dont les causes sont dues, pour une large part, à la mal gouvernance, aux détournements de deniers publics, à la corruption et à l’incurie de certaines élites africaines et d’autre part, à la désinformation et à la manipulation via l’internet et les réseaux sociaux, risquent de créer les conditions favorables à l’apparition d’un néocolonialisme plus féroce et plus abjecte que celui qu’ils dénoncent légitimement en ce moment.
C’est pourquoi, au delà de toutes leurs divergences au Sénégal et dans les autres pays africains, les élites doivent tous rapidement, faire preuve de lucidité et ouvrir grands les yeux pour ne pas livrer nos pays, pieds et poings liés, aux divers impérialismes , occidental, chinois, russe, indien , turc et que sais je encore !
Plutôt que de nous entretuer, nous devons avoir l’intelligence et le réflexe patriotique de survie et faire bloc contre toutes les déstabilisations de nos pays, en particulier celles visant nos États et nos Démocraties, en essayant de nous unir sur l’essentiel .

Youssou Diallo
Président du Club Sénégal Émergent




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *