Des Impôts et Domaines à la Primature : Zoom sur le parcours élogieux de Amadou BA !

245

Le Président Macky SALL a surpris son monde en déclarant ce 03 juillet 2023 qu’il renonce à briguer un troisième mandat en 2024.
Une décision qui remet au goût du jour la problématique de la succession du Président Macky SALL.
Ainsi, tous les observateurs avertis ont jeté leurs dévolus sur l’actuel Premier Ministre Amadou BA.
De ce fait, il serait judicieux de faire un zoom sur le parcours élogieux de l’occupant de la station primatoriale du Sénégal depuis le 17 septembre 2022.
En effet, Amadou BA est un homme du sérail.
Issu de la prestigieuse Ecole Nationale de l’Administration (ENA), Amadou BA a un parcours qui force le respect et l’admiration.
De manière prémonitoire le Président de la République a balisé le terrain à son actuel Chef du Gouvernement.
Par contre, Amadou BA s’est forgé son chemin depuis fort longtemps .
On se rappelle de son passage remarqué et remarquable à la tête de la Direction générale des impôts domaines (DGID). C’est sous son magistère que fut introduit le nouveau code général des impôts (CGI) dont il fut l’un des dépositaires.
De ce fait, ce nouveau code stimule l’augmentation de manière considérable des recettes étatiques.
En 2013, un an après l’arrivée au pouvoir du Président Macky SALL, Amadou BA intègre le Gouvernement et devient le Ministre de l’Economie et des Finances. Un poste où il fut nominé parmi les meilleurs ministres de l’Economie des Finances d’Afrique à l’époque.
Cette distinction survient en grande partie grâce au lancement du Plan Sénégal Émergent (PSE) lancé en 2014 dont il est l’un des têtes de pont en compagnie du défunt Pierre NDIAYE, SG du MEF, paix à son âme. Avec le lancement du PSE dont il est l’un des pivots, le Sénégal connait un rythme de croissance qui varie entre 6 à 7% jusqu’à la survenue de la pandémie de la Covid-19.
Avec toutes ces prouesses, Amadou BA devenait le deuxième meilleur Ministre des Finances en Afrique en 2017 juste derrière la burkinabée Rosine Sori-Coulibaly, Ministre de l’Économie, des Finances et du Développement à l’époque.
Mais malheureusement, fort de tout ce succès, Amadou BA quitta le stratégique poste de Ministre de l’Economie et des Finances pour se retrouver au Ministère des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur (MAESE) après l’élection présidentielle de 2019 remportée par le Président Macky SALL.
Coïncidant avec la pandémie de la Covid-19, Amadou BA a participé à la résilience de nos compatriotes de la Diaspora en pilotant le fonds de soutien destiné aux Sénégalais de la Diaspora impactés par la pandémie avec une enveloppe de 12,5 millards de francs CFA.
De même, grâce à ses réseaux connectés, le MAESE Amadou BA a pu décrocher un soutien des ambassadeurs accrédités au Sénégal pour soulager nos hôpitaux qui commençaient à être débordés. Il y a aussi le lancement des passeports biométriques etc….
Sur ce, à moins d’un an à la tête du MAESE, Amadou BA y a gravé une empreinte indélébile dont se souviendra la postérité.
Le 01 novembre 2020 Amadou BA ne fut pas reconduit dans l’attelage gouvernemental.
En digne patriote et stoïque, Amadou BA n’a pas flanché, il a continué à servir avec honneur et engagement la patrie et le parti.
Son engagement et sa loyauté envers son mentor le Président Macky SALL n’ont jamais été souillés par le désir de retrouver les lambris dorés du pouvoir.
Par conséquent, face à ce stoïcisme béat, Amadou BA fut récompensé de sa patience en devenant contre toute attente le Premier Ministre qui est né et issu de Dakar le 17 septembre 2022.
Depuis cette date historique, Amadou BA ne ménage aucun effort pour piloter la politique et la vision du Président Macky SALL dans le cadre du PAP 2A. Mieux, Amadou BA s’est donné comme slogan d’avoir « un Gouvernement de combat » pour satisfaire les besoins des populations sénégalaises avec le programme « XËYU NDAW ÑI » pour lutter contre le chômage endémique des jeunes, la baisse de certaines denrées de première nécessité, la baisse sur le prix du loyer, la lutte contre les inondations, la liste est loin d’être exhaustive.
Et, il faut souligner que son Gouvernement a réussi cette prouesse malgré un contexte de crise marquée par la guerre en Ukraine et les contrecoups issus de la Covid-19, deux facteurs exogènes qui ont provoqué l’effet pangolin dans beaucoup de contrées en Afrique et le tiers monde.
Ensuite, à la sortie des ministres du parti Rewmi, le Président Macky SALL confie les départements des Sports et de l’Elevage à Amadou BA. Ce qui témoigne de la confiance qu’il a en son PM. Depuis lors, Amadou Ba tient avec brio ces deux postes.

Au niveau du sport, il a accompagné et mis les moyens pour la réussite des missions des différentes équipes à qui il a d’ailleurs remis les drapeaux et accueilli.
Côté élevage, Amadou BA s’est démultiplié pour que chaque Sénégalais puisse obtenir un mouton à bon prix. Et cela s’est vérifié, il y a eu un excédent de moutons cette année lors de la campagne de la Tabaski. Auparavant, il avait diligenté la réception des taureaux Guzera venus du Brésil pour atteindre l’autosuffisance alimentaire en viande du pays .

Enfin, à la fin du PAP2 A, Amadou BA et son équipe se préparent pour le PAP3 du PSE avec un budget estimé à 7000 milliards pour 2024.
Que de belles perspectives pour notre pays à l’aune de l’exploitation des ressources pétrolières et gazières en fin d’année.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *