Madame Aminata Touré, Présidente de l’Assemblée Nationale…: Et s’il était temps de briser le plafond de verre chez nous ?

146

Les élections législatives de juillet 2022 ont été un tournant décisif dans la
praxis politique au Sénégal. Elles ont été cruciales à plus d’un titre, et restent
tout aussi déterminantes pour les stratégies politiques mises et/ou à mettre en
œuvre d’ici 2024.
De la même manière, cette 14ème législature a su révéler à tous les niveaux la
maturité de la Démocratie Sénégalaise, qui a su aller au – delà des clivages et
des préjugés pour aller à l’essentiel. Les élections législatives que nous venons
de vivre nous ont donné des leçons significatives de démocratie. Chaque parti,
chaque groupe y compris la société civile a pu, au-delà des surprises et chocs, se
redresser et construire une ou des stratégies de sortie compatibles avec sa ligne
générale.
La grande constance de ces joutes a été: la présence des femmes et des jeunes
non seulement dans le déroulement des campagnes des différents partis et /ou
coalitions mais aussi dans les endroits de décision, de gouvernance des
programmes de campagnes. Et pourtant, pas tous les leaders politiques hommes
(vieux et jeunes) n’ont eu ni l’élégance ni la conviction de positionner des
femmes de qualité qu’ils ont dans leurs partis et coalitions à des positions
difficilement « évitables ou ratables ».
Ainsi, tout le long de la Campagne Electorale, nous avons pu constater toute la
force magistrale et le savoir – faire des femmes, membres des partis et de la
société civile.
De mémoire de militante républicaine, je viens d’assister à l’une des rares fois
où la Femme Sénégalaise a été tant identifiée, reconnue et a été centrale dans
des enjeux politiques hautement stratégiques et à tous les niveaux, faisant de
cette 14ème législature un atout de taille pour notre pays et pour ses populations
et pour la marche de nos institutions républicaines.
Et nous avons vu une femme à la tête de la liste nationale d’une coalition.
!!!!!..La seule !!!
On aurait pu en avoir d’autres d’ailleurs !nous le méritions. L’essentiel est
qu’elle a fait le travail partout où il le fallait, souvent sourire aux lèvres, mais
aussi griffes dehors quand il le faut, et c’est cela aussi notre nature !
Et pour avoir mené de main de maître cette campagne électorale qui a su donner
la victoire à la coalition qui l’a investie, elle mérite toute l’attention des
responsables de sa coalition et au premier Chef, son leader pour que notre pays
montre au monde entier sa capacité à respecter les lois de la démocratie.
Installer le Dr Aminata Touré à la Présidence de l’Assemblée Nationale du
Sénégal pour cette 14 -ème législature est une question de justice sociale. Les
reformes décisives que l’on attend de cette future assemblée doivent transformer
notre pays telles que réclamées par nos femmes et nos jeunes tout au long de la
campagne électorale et même avant.
Pourquoi alors repousser encore l’échéance et empêcher notre pays de
vivre une expérience Démocratique majeure dans le monde ?
Pr Ndioro Ndiaye
Présidente AMLD
Coordonnatrice RF- EF




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *