Le Parti IPD veut «Ériger un nouveau citoyen culturellement et intellectuellement armé, pour constituer un rempart contre la déstabilisation des valeurs humaines et des acquis sociaux et de la démocratie.»

271

Le Secrétariat Exécutif National (SEN) du parti IPD (Initiatives pour une politique de développement), sous la présidence de son président l’honorable député Ibrahima Abou NGUETTE, a tenu sa réunion régulière mensuelle le samedi 03 avril 2021, à son siège à Dakar à la Medina Rue 29 X Blaise Diagne, sur la vie du parti et sur la situation nationale et internationale.
Sur ce dernier point, le SEN a axé ses débats sur les dérives constatées dans le contenu des informations et autres messages des populations particulièrement dans les réseaux sociaux.
Se fondant sur les valeurs cultuelles, culturelles et de démocratie de notre pays, le SEN veut se faire l’écho des complaintes de franges importantes de la société, des religieux et de l’État qui sont heurtés par la qualité de l’information diffusée, la violence des messages et commentaires dans la toile, et les fake-news qui commencent à faire dégâts dans les fondements des valeurs sociétales faites de « Kersa », de « Sutura », de « jom », de respect de l’intimité de l’autre, du sens de la mesure dans les propos et les actes, de l’amour du prochain, de la culture du patriotisme, de la sincérité dans les relations, du respect des biens et des valeurs communs, de la solidarité, et « last but not least » la teranga sénégalaise qui en est le réceptacle.
Présentement, les dérapages dans le cadre des médias de façon générale commencent à déborder sur les bords de l’ethnicisme ; et nous disons : Gare !
Aussi, le SEN invite :
▪ À Partager le crédo de l’IPD à savoir :
« Ériger un nouveau citoyen culturellement et intellectuellement armé, pour constituer un rempart contre toute forme de déstabilisation des valeurs humaines et des acquis sociaux et de la démocratie. »

▪ À un débat national sur les questions de la qualité des contenus des échanges, des commentaires et autres informations dans les réseaux sociaux et les médias au regard du respect des valeurs culturelles, cultuelles et démocratiques qui fondent notre société et sa quête pour un meilleur devenir dans le cadre du rendez-vous du « donner et recevoir » de l’Universel que le Net a rendu encore plus immédiat.
Ici, le contenu culturel est à revisiter pour constituer la base des valeurs bien partagées et acceptées par tous.
▪ La société civile à prendre l’initiative de telles assises ou le portage de ce débat national, vital pour la sauvegarde de notre patrimoine culturel et de notre unité nationale chèrement construits par nos devanciers.
▪ L’État à offrir les moyens et l’encadrement nécessaires par le déroulement correct d’une telle initiative et de garantir l’application des résultats et recommandations par l’Autorité qu’il incarne au nom des populations souveraines.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *