Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy : Mon directeur de conscience / Il n’a jamais été aussi près de moi

172


Dans quelques heures, on va célébrer le Gamou à travers les quatorze régions du Sénégal. Un seul endroit au monde cristallise mes pensées. Il s’agit de Tivaouane la verte aux couleurs de l’Islam. Il s’agit du champ des courses : où pendant plusieurs années, j’ai recueilli, le temps d’une nuit, la science de toute une vie en assistant aux très courues conférences d’Al Makhtoum.
Tous ceux qui me connaissent et qui sont avertis de mon attachement à Cheikh Ahmed Tidiane Sy croient que j’éprouve de la triste nostalgie. Que son voyage vers le Monde éternel a creusé un gouffre au plus profond de mon âme, déjà cinq ans après. Pourtant, celui que j’appelle mon directeur de conscience sur le chemin droit de la droiture n’a jamais été aussi près de moi que ce jour qui évoque sa mémoire.
Je l’écoute toujours religieusement. J’entends encore le murmure de son prêche parler à l’être dans le secret de mon intimité. Seul avec Allah, la solitude divine me communique sa présence. Seul à réécouter ses cours et ses discours qui ont contribué à faire de moi ce que je suis aujourd’hui sur la voie de la gloire et que je souhaite être jusqu’à atteindre le salut.
Ce penseur, qui sait décrypter les causes intimes et les finalités ultimes des choses, m’entretient toujours du mystère de l’univers. C’est sa capacité à déchiffrer la nature qui m’élève si haut à m’enseigner l’audience dont bénéficie l’Homme auprès de Allah.
En ce jour anniversaire de la naissance du prophète Mohamed (Psl) j’adresse mes prières à Allah pour, conformément à la volonté de mon directeur de conscience, que le Sénégal soit hors d’atteinte de Satan. Je médite. La méditation était l’exercice favori du « solitaire de Fann ». Dethie NDIAYE. Président UMP/Sénégal. Président Directeur Général Choose Sénégal




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *