L’Union Économique et Monétaire des Etats de l’Afrique de l’Ouest (UEMOA) et l’AUF au service des établissements d’enseignement supérieur

339

La Directrice régionale de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) en Afrique de l’Ouest, Pr. Ouidad Tebbaa s’est entretenue le lundi 7 décembre 2020 avec Pr. Filiga Michel Sawadogo, Commissaire de l’UEMOA (Union Economique et Monétaire des Etats de l’Afrique de l’Ouest) en charge du Département du Développement Humain. Ils ont exprimé leur volonté commune de continuer la promotion du numérique éducatif et de l’assurance qualité dans les établissements d’enseignement supérieur en Afrique de l’Ouest ainsi que de l’insertion des jeunes diplômés.

Après avoir exprimé leur disponibilité à renforcer la collaboration entre les deux institutions, Mme Tebbaa et M. Sawadogo ont échangé sur les projets auxquels les deux partenaires sont engagés. Il s’agit entre autres des Centres d’Excellence de l’UEMOA ; du Projet d’Appui pour le Développement des Technologies de l’Information et de la Communication (PADTICE) ; du renforcement de la gouvernance des établissements universitaires et de la recherche avec notamment la formation des Secrétaires généraux d’universités.

Les deux institutions ont retenu également de poursuivre, ensemble, leurs actions au service du secteur de l’enseignement supérieur en Afrique de l’Ouest. Ils projettent ainsi de cibler les besoins prioritaires des établissements du supérieur notamment sur la promotion du numérique éducatif dans les universités en soutenant en particulier le développement des offres de formation en ligne. Ils souhaitent également renforcer l’assurance qualité, en particulier le respect des standards de qualité des offres de formation virtuelles créées dans les universités en réponse à la pandémie de COVID-19. La bonne gouvernance des universités rentre aussi dans les priorités de ces deux institutions. A cet effet, ils organisent depuis de deux ans des sessions de formation courte à destination des secrétaires généraux des universités. Par ailleurs l’employabilité et l’insertion des diplomés, tant dans l’enseignement supérieur que pour les jeunes issus des parcours du secondaire et de la formation technique et professionnelle sont au cœur de la réflexion des deux institutions.

Enfin, en partant de l’expérience acquise au Sénégal, l’AUF et l’UEMAO entendent travailler sur une meilleure sensibilisation au système de validation des acquis de l’expérience (VAE) auprès des décideurs politiques et autorités académiques en Afrique de l’Ouest.




One thought on “L’Union Économique et Monétaire des Etats de l’Afrique de l’Ouest (UEMOA) et l’AUF au service des établissements d’enseignement supérieur

  1. Тамара

      des centres de documentations des Etats contribuent a ameliorer la gestion des donnees pour les rendre davantage accessibles aux investisseurs et aux chercheurs. Toujours dans ce registre, l’Ecole des mines et de l’industrie du Niger beneficie d’un appui financier pour accroitre ses capacites de formation d’ingenieurs dans les metiers des mines. L’instauration de cadres de concertations constitue une politique de cooperation. A cet effet, des rencontres organisees annuellement sur divers thematiques constituent des occasions d’echanges et de mutualisation d’experiences. Ces reunions tournantes dans les Etats regroupent a la fois les acteurs cles tels que les administrations publiques en charge des mines, les representants des Chambres des mines et Groupements professionnels des miniers, des structures en charge de l’ITIE et des femmes du secteur minier.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *