Le PASNEG et les Communicateurs traditionnels se donnent la main pour lutter contre les discriminations envers les Femmes et les VBG

573
 » Conscient du rôle important que les communicateurs traditionnels jouent dans la pérennisation de la culture et des valeurs, le Ministère de la Femme, de la Famille et du Genre à travers la direction de la famille et le Projet d’Appui à la Stratégie Nationale de l’Équité et l’Égalité de Genre ( PASNEEG ) veulent les impliquer à part entière dans la communication pour l’instauration d’une dyn
amique de rejet systématique de la discrimination et des actes de violences envers les femmes et les filles », a déclaré Ndeye Salimata diop dieng ministre de la famille, de la femme et du genre lors
d’un atelier d’orientation qui s’est tenu ce jeudi afin de bien outiller les communicateurs traditionnels dans la lutte contre les VBG( violences basées sur le Genre ).
 » D’aprés une étude menée, la prévalence des VBG montre que le phénomène est présent dans presque toutes les localités du pays », dira-t-elle. Avant d’ajouter qu’il est aujourd’hui reconnu que le  » développement durable et , plus particulièrement la réduction de la pauvreté, ne pourra se réaliser  sans   des inégalités entre les femmes et les hommes et l’éradication des VBG. Conscient de cette exigence, et aux fins de rétablir les femmes dans leurs droits politiques, économiques, sociaux et culturels, l’État du Sénégal a sans aucun doute fait des progrés remarquables », estime la ministre Ndeye saly diop dieng.
De leur côté, les communicateurs traditionnels, par la voix de leur coordonnateur Abdoul Aziz Mbaye, se sont résolument engagés dans la lutte pour le respect et la promotion des droits humains, en particulier ceux des femmes. La complexité du phénomène des VBG fait que  » seule une approche participative , multi-acteurs, et synergique est en mesure de garantir le respect des droits des femmes et de leur intégrité physique et morale », indique-t-il.
Au sortir de cet atelier de 2 jours, les communicateurs traditionnels auront une meilleure connaissance de la problématique des VBG et des discriminations dans sa globalité.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *