La bave de Madiambal n’atteindra jamais l’honorabilité de Serigne Abdou Mbacké

155

Dans un article intitulé « Serigne Abdou Mbacké fâche Touba » paru ce matin dans le journal le Quotidien, l’adepte de lucifer y développe de viles calomnies pour essayer de discréditer l’honorable et le respectable Serigne Abdou Mbacké.

D’abord dans cet article il y est dit que la source du mécontentement de l’entourage du khalif résulte du fait que Serigne Abdou s’était déclaré comme étant le trait d’union entre Serigne Mountakha et le Président Sonko.
Mensonge ne peut être plus grotesque.
Serigne Abdou ne s’est jamais déclaré intermédiaire entre Serigne Mountakha et le Président Sonko.
Il a rencontré le khalif deux fois.
La première rencontre avait pour objectif de lui expliquer la situation du pays relative aux événements de mars.
Un acte salutaire car un régulateur social à la dimension de Serigne Mountakha doit être courant si le pays se trouve dans une situation catastrophique.
La deuxième rencontre était sur invitation de Serigne Mountakha.
En effet le patriarche de Darou minam avait reçu en audience Serigne Abdou pour le remercier et pour l’informer des bons offices qu’il a joué pour un retour de la stabilité politique.

A travers ces deux rencontres avec le khalif, comment Serigne Abdou peut fâcher Touba ?

En réalité ce qui dérange le régime en place et ses thuriféraires est le fait que Touba a définitivement adopté le Président Sonko.
Ensuite dans ce même article du journal le Quotidien on y décrit les déplacements de Serigne Abdou entre la France l’Italie et l’Espagne comme une campagne en faveur de Sonko pour les élections locales.

C’est pathétique, c’est plus que pathétique même.

Serigne Abdou a commencé à voyager entre ces trois pays depuis 1984 pour rencontrer les talibés, prier pour eux et les exhorter à ne jamais se départir de leurs valeurs culturelles et religieuses.

Ces calomnies venant de thuriféraires du régime ne nous surprennent pas parceque tout simplement Serigne Abdou a manifesté un soutien affiché et sans faille au Président Sonko.
Cette entreprise de diabolisation de Serigne Abdou ne passera jamais.
Nous avons déjà identifié les personnes à qui cette sale besogne a été confiée.
Nous nous adresserons directement à eux la prochaine fois.

Cheikh Thioro Mbacké
Coordonnateur Pastef Touba




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *