L’implication des personnes handicapées dans la dynamique de relance économique communautaire, le Sénégal en phase

265

La semaine nationale du handicap poursuit son cour, hier à la place du souvenir Africain de Dakar la commémoration a été  marquée et l’accent mis sur les thèmes retenus pour cette année : thème national « l’implication des personnes handicapées dans le dynamisme économique communautaire, le Sénégal  dans la relance », thème international « Leadership et la participation des personnes handicapées pour un post Covid plus accessible et plus inclusif », sous la présence de plusieurs autorités dont la directrice du 3FPT, Mme Anta SEYE.

Pour rappel depuis mars 2020, à l’instar du monde entier, le Sénégal subit de plein fouet la pandémie du Covid-19, qui a réussi à ébranler l’économie mondiale. Elle entraine alors la fermeture de tous les lieux recevant du public, les entreprises ont dû fermer, mettant certains de leurs employés en  télétravail. Malheureusement, celles moins solides financièrement ont dû se séparer de bon nombre de leurs employés. A partir de là, la précarité s’est installé au sein des communautés. Par ailleurs, les personnes handicapées qui évaluent notamment dans le secteur culturel et artisanal, ressentent beaucoup plus les impacts négatifs de la pandémie.                                                Vu les impacts négatifs du Covid-19 qui ont secoué l’économie nationale, les différents acteurs se sont   lancés dans un dynamique de l’occupation et de l’intégration des personnes handicapées. Ils ont jugé nécessaire de faire comprendre l’articulation handicap, le développement durable et la formation professionnelle mais également cristalliser les principes de transversalité qui animent les sphères du développement durable humain, inclusif, capital économique et social, environnemental.

L’objectif principal de cette rencontre est de promouvoir le développement social et économique à travers des schémas viabilisés de développement humain durable. Entre autres objectifs spécifiques ont été notés : la prise en compte les personnes handicapées dans toutes les politiques sectorielles ; la maitrise des mécanismes de l’articulation Handicap/Développement durable ; rendre les formations accessibles à tous les types de handicaps.

En ce qui concerne le thème international il s’agit entre autres :

De prendre en compte des personnes handicapées dans les politiques économiques sectorielles ;

Mettre en œuvre l’articulation handicap/développement durable ;

Offrir des formations certifiées et structurantes (inclusives à des mécanismes d’alphabétisation et de remise à niveau éducative).

Par conséquent, les acteurs clament la nécessité dans le but salvateur, de réaliser les objectifs du PSE, au niveau communautaire qui, par transcendance, font écho directement aux challenges universels contenus dans les objectifs du Développement Durable des Nations Unies (ODD).




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *