INQUIÉTUDE!!!!  Le travail et le secret ne sont plus  au 1er rang; Le patriotisme, les valeurs, la probité morale ne sont plus essentiels

111
 Chers compatriotes depuis presque 20ans nous sommes sur une route qui nous mène directe vers un désastre total pour notre nation.  La responsabilité est d’abord étatique puis individuelle et collective.
Le travail et le secret ne sont plus  au 1er rang; le gain et la promotion ont pris la 1ère place. Le patriotisme, les valeurs républicaines, la probité morale ne sont plus essentiels ; l’arrogance, l’intérêt individuel ont pris le dessus.
Des personnes qui utilisent les médias;ce métier extraordinairement important et utile pour la démocratie et le développement d’une nation à leur propre compte ( argent, pouvoir….).
Des personnes venant de nul part utilisent la religion, le Tarika afin de s’offrir des empires, des firmes. Ils veulent saboter tout ce que nos illustres hommes de DIEU ont mis sur place.  Qu’ils déchantent c’est pas possible car c’est DIEU même qui protège ces acquis.
Des politiques ( opposition et majorité ) qui utilisent n’importe quel moyen pour gagner ( arrogance, injures, feek news…)
Certains travailleurs qui s’occupent que de leur sort , de leur poche sans vergogne.  Des gens qui ne couvrent même pas leurs heures de travail se permettent de demander des heures supplémentaires. Le travail bien fait à l’heure qu’il faut n’est plus l’objectif. La corruption reste une règle dans certains endroits.
Depuis quelques années c’est le comble avec l’entrée en jeux des corps conçus sur des bases solides de la république tels les militaires, soignants  et les magistrats avec des révélations.  Des secrets sortent de partout sur la place publique. Exemple: le problème des magistrats ces derniers jours.
Des vidéos, des audios, des documents  administratifs diffusent de partout.
Le secret d’État, le secret du métier, le secret amical, secret familial n’existent plus…
Les revendications parlent plus de droit que de devoir en vers cette nation. Le développement de ce pays préoccupe moins de monde comparer au développement individuel.
Les valeurs de nos ancêtres sont aux oubliettes et les valeurs régaliennes d’une nation sont bafouées.
Cette pathologie sévère être plus létale que la Covid-19. Il faut l’éradiquer d’abord par des méthodes curatives ensuite et surtout celles  préventives.
Heureusement il y’a  encore des hommes et des femmes valeureux avec la moralité qu’il faut dans une république. Mais egalement il ya encore et toujours nos hommes de DIEU.  Minime qu’ils sont au nombre!!!
Chers compatriotes ce pays nous appartient nous n’avons le droit de le détruire au contraire nous sommes tenus à le bâtir dans la droiture pour son développement. Personne ne viendra le faire à notre place.
Des questions et des solutions s’imposent pour stopper l’hémorragie avant que ça soit tard.
Comment a ton arrivée la?
Que faut il?
Il est temps de s’arrêter de faire une autocritique individuelle et collective
Tout d’abord il faut introduire dans la formation de base dès le début à la préscolaire les valeurs civiques de nos ancêtres et celles de la république ( Éducation civique poussée…..) Donc des améliorations sont nécessaires dans les programmes.
Des séances de sensibilisation à tous les niveaux.
Ensuite il faut qu’on se départisse individuellement et collectivement de nous même et mettre en avant l’intérêt de la nation.
Il faut que nos hommes religieux et coutumiers s’impliquent encore plus d’avantage dans la sensibilisation. Même s’ils le font toujours quand l’occasion se présente.
Il faut que la république reste la république et que l’état applique toutes les règles pour la régulation. En sanctionnant positivement et/ou négativement quand il faut!
Je m’excuse si je dis une chose de trop ou bien  j’ai offensé quelqu’un.
Encore une fois je n’ai aucune prétention de faire une leçon à personne !!
Juste c’est un citoyen qui émet son avis sur la marche de son pays.
Vive le Sénégal
Vive la république !!!
                     Dr Abdoulaye KANE Pédiatre
                       Chef de services Pédiatrie                            EPS RICHARD TOLL



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *